Academie des Sciences et Lettres de Montpellier

Robert DUMAS (19-6-1937 | 5-6-2020)

Section : Médecine - Siège : VIII
Professeur honoraire de Pédiatrie à  la Faculté de Médecine de Montpellier
Elu(e) à l'Académie en 1992. Départ en 2022.
Fonctions à l'Académie : Président général en 2006, année du tricentenaire
image membre

 

     Notre confrère Robert Dumas nous a quittés le 5 juin 2022.


     Chef de clinique en 1967, il fut agrégé de pédiatrie en 1971 et accéda à la première classe des PU-PH en 1989. Il fut admis à la retraite en 2004. A l’hôpital saint Charles, dans le service des Maladies des enfants alors dirigé par le professeur Roger Jean, il vécut la période de déploiement de la pédiatrie scientifique, initiée en France par le professeur Robert Debré. Une des dimensions en était la création de sur-spécialités. La néphrologie pédiatrique lui fut confiée. Après un séjour à l’hôpital des Enfants Malades à Paris, il la développa avec talent, créant en parallèle un centre d’hémodialyse pédiatrique prenant en charge les enfants souffrant d’insuffisance rénale terminale qu’il anima avec son épouse Marie-Louise Dumas. Avec notre confrère Daniel Grasset, il initia à Montpellier la transplantation rénale de l’enfant.


     En 1993, année du départ du professeur Roger Jean, la pédiatrie fut installée à l’hôpital Arnaud de Villeneuve. Robert Dumas fut chef du service de pédiatrie spécialisée, coordonnant plusieurs domaines: cardiologie, pneumologie, endocrinologie, diabétologie, immuno-rhumatologie, ce dernier domaine fut son deuxième pôle d’investissement personnel.


     Clinicien, il avait un diagnostic sûr. Il était extrêmement attentif à ses patients, peut-être à l’excès, si cela est possible; quand l’un d’eux n’allait pas bien, l’inquiétude se lisait sur son visage; un décès dans le service, même s’il était inéluctable, était pour lui un échec.

 
     Il enseignait avec élégance et un remarquable sens de la pédagogie; il s’impliqua au niveau national dans la création du diplôme inter-universitaire de néphrologie pédiatrique, et contribua à la rédaction de deux ouvrages de référence, de néphrologie et de rhumatologie.

     Dans le domaine scientifique, Il était d’une grande rigueur, ce qui lui permit de plusieurs publications dans des revues médicales internationales. Il assuma avec efficacité nombre de responsabilités administratives: conseil d’UFR, conseil scientifique de l’Université Montpellier 1, Conseil National des Universités, Commission Médicale d’Etablissement du CHU de Montpellier.


     Robert Dumas avait été élu en 1992 sur le VIII° fauteuil de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier, succédant au professeur Henri Viallefont. Il en assura la présidence générale en 2006, année de la commémoration du tricentenaire de sa fondation. Il participa assidument à nos séances tant que sa santé le lui permit. Ses conférences portèrent pour la plupart sur l’histoire de la médecine à Montpellier. Car ce fut l’une de ses passions. Il rédigea entre 2002 et 2010 une magistrale histoire en cinq tomes des hôpitaux de Montpellier qui fait aujourd’hui référence et en 2014, une histoire de cette Faculté de médecine à laquelle il était tant attaché.                                                        

                                                                                                                                            Michel Voisin

                                                                                                                                                  

Voir la réponse de Régis Pouget quand Robert Dumas fit l'éloge d'Henri Viallefont (15/11//1996) :

https://www.ac-sciences-lettres-montpellier.fr/academie_edition/fichiers_conf/DUMAS-ELOGE-VIALLEFONT-H-REP-POUGET-1993.pdf

  © 2022-2023 aslm. Tous droits réservés.