Academie des Sciences et Lettres de Montpellier


Présentation de l'Académie des Sciences et Lettres de Montpellier : un établissement d'utilité publique

L’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier est plus que tri-centenaire. Elle a été instituée en février 1706 par un acte législatif : des Lettres Patentes du Roi Louis XIV. A l’origine, elle était appelée Société Royale des Sciences de Montpellier. En 1796, elle a pris le nom de Société Libre des Sciences et Belles Lettres de Montpellier, puis à partir de 1846 le nom qu’elle porte encore aujourd’hui. D’institution royale, l’Académie est devenue une institution de la République. Au fil du temps, ses statuts se sont adaptés à l’évolution du droit général, mais son but est toujours resté exactement celui qui lui a été fixé par les Lettres Patentes 1706 : « faire fleurir les arts et les sciences ». Elle l’exprime désormais par la formule : « diffuser le savoir et la culture, les mettre en réflexions et en débats ». En vertu d’un décret du Président de la République publié en 1884, l’Académie est un « établissement d’utilité publique ». Pour remplir la mission qui lui a été fixée, elle recrute par élection des personnes « notoirement connues par leurs titres et leurs travaux », qui reçoivent le titre d’académiciens. Ces académiciens ont une double obligation, qu’ils exercent bénévolement : • Ils doivent participer à des séances au cours desquelles ils doivent présenter des communications sur leurs diverses sciences et leurs divers champs d’intérêt, et au cours desquelles ils doivent participer à des échanges et des réflexions communes sur ces sujets ; • Ils doivent par ailleurs participer à des séances et des activités de diffusion des connaissances et de promotion de l’esprit scientifique et des arts auprès du public du pays de Montpellier. L’Académie est pilotée par un bureau comprenant notamment un président élu annuellement, un Secrétaire Perpétuel, ainsi qu’un Trésorier, un Directeur de Publications, et un Bibliothécaire, ces trois derniers étant élus pour trois ans. On trouvera par ailleurs sur ce site la composition complète du bureau ainsi qu’un résumé de la prestigieuse histoire de l’Académie.

Organisation

L'Académie est organisée en trois Sections de 30 Académiciens chacune : Sciences, Lettres et Médecine. Il y a donc 90 membres auxquels s'ajoutent des membres honoraires, des membres correspondants et des amis de l'Académie. Chaque Section a un président et un vice-président. Il y a évidemment un Président général.

Séances

L'Académie se réunit le lundi entre octobre et juin. De nombreuses séances sont publiques en particulier les premiers lundis de chaque mois. Elles sont l'occasion d'entendre des conférences sur des sujets généraux du premier intérêt. Les orateurs sont les académiciens eux-mêmes ou des personnalités invitées.

Les sujets abordés sont donc les plus divers : géographie, littérature, peinture, science, médecine, société, etc., ceci d'une manière très sérieuse... ou parfaitement ludique.

Recrutement

Les Membres actifs. On n'est pas candidat à l'Académie ! Le recrutement se fait par cooptation lorsque des sièges sont disponibles. Les personnalités à accueillir sont proposées par les Sections puis élues par l'Assemblée générale à bulletin secret. Les critères de sélection sont divers. Certains académiciens sont des universitaires de renom, d'autres sont issus de la société civile dans laquelle ils se sont fait une réputation sur la base de leurs seuls mérites. L'académie aime bien tous ceux qui sont capables de parler de leur spécialité... et aussi d'en sortir.

Les membres honoraires sont des Académiciens qui, pour d'impératives raisons, ont besoin d'être dispensés d'une assiduité normale aux séances.

Les membres correspondants sont des personnalités de premier plan que l'académie veut s'attacher. 

Les amis de l'Académie regroupent tout spécialement les conjoints des académiciens décédés.  Mais quelques autre personnalités sont admises.

L'académie des Sciences et Lettres de Montpellier n'a rien d'une société secrète. La liste de ses membres est disponible ailleurs sur ce site. Les adresses ne sont pas précisées pour des raisons évidentes de sécurité. 

Eloges

Chaque nouvel académicien (ou académicienne) a le devoir de faire l'éloge de son prédécesseur. En général, il s'agit d'une séance publique qui présente beaucoup d'intérêt. Elle est l'occasion d'examiner une époque, un métier, une région, un parcours humain avec son lot de chances ou d'impondérables...

Travaux: bulletin, conférences en ligne, ouvrages

Les conférences données à l'Académie sont éditées vers la fin de chaque année en un bulletin qui regroupe au moins une trentaine de textes. La collection, qui débute en 1706, peut être consultée sur les rayons de notre bibliothèque .  Mais, pratiquement tous les bulletins ont été numérisés par la BNF, par nous, ou par les deux. Et vous pourrez accèder à l'information à partir de ce site Web. Voir en particulier sur la page d'accueil : "Rechercher un document".  Vous y trouverez les références d'environ 4500 communications dont plus de 700 directement accessibles en ligne sans avoir à importer le bulletin correspondant .

Voyages

Un fois l'an, l'Académie organise un voyage de deux ou trois jours dont l'objectif premier est de rendre visite à une autre Académie. Nous avons ainsi rencontré celles de Toulouse, Nîmes, Aix, Dijon, etc. Les déplacements ont en outre un caractère culturel. 

  © 2022-2023 aslm. Tous droits réservés.