Academie des Sciences et Lettres de Montpellier

Paul, André, François, Marie DELMAS (14-4-1880 | 25-6-1962)

Section : Médecine - Siège : V
Professeur à la Faculté de Médecine
Elu(e) à l'Académie en 1912. Départ en 1947.
image membre
 
Vie (Source Jean Delmas)
 
     ll est le fils du Docteur Louis Delmas, médecin à Rieux-Minervois.
 
   Il fait ses études au lycée, puis à la faculté de médecine de Montpellier, est interne des hôpitaux en 1904, docteur en médecine en 1907 (titre de la thèse : L'avarie des remplaçantes, prix Fontaine de la meilleure thèse, en raison de la qualité de l'analyse de la situation médicale, sociale et juridique des nourrices, contaminées, faute de prévention, par des enfants malades), agrégé de médecine en 1910, professeur titulaire en 1923 et professeur de clinique obstétricale en 1926. 
 
     En 1928, il est l'auteur de l’évacuation extemporanée de l’utérus en fin de grossesse (l’accouchement à heure fixe). Il présente son procédé à la Réunion obstétricale et gynécologique de Montpellier le 22 février. Celui-ci sera bientôt appelé « Procédé Paul Delmas », donnera lieu à de nombreux débats et lui vaudra une renommée internationale. On disait dans certaines cliniques où l’on pratiquait cette opération (Espagne, Portugal, Japon…) : « faire un Delmas ». Plusieurs thèses ou ouvrages lui ont été consacrés (A. Bichara en 1930, Henri Verdeuil en 1930, Marcel Micas en 1931, Gilles Oriol en 1933, Paul Cabrol, en 1941, Jacques Jaubert, etc.). Il a aussi innové en télémédecine en guidant par radio depuis Montpellier une sage-femme qui procédait à un accouchement en Lozère.
 
     Il exerce de nombreuses responsabilités au sein d'académies, de sociétés ou d'organismes de médecine, en particulier dans le domaine de l'obstétrique (Société anatomique de Paris, Société obstétricale de France, Société de Médecine et d'hygiène coloniale de Marseille, etc.) et étrangères: membre correspondant étranger de la Société médico-chirurgicale de Bologne (Italie) en 1925; membre honoraire étranger de la Société belge de gynécologie et d’obstétrique 1928; membre correspondant de l’Académie royale de Médecine de Barcelone 1931.Il est docteur «honoris causa » de la Faculté de Médecine du Caire (Egypte) en 1928.
 
     Il a également des activités culturelles, historiques et archéologiques, la plupart liées à la faculté de médecine : commission chargée de l'inventaire des objets d'art de la faculté, commission d'histoire et d'archéologie de la faculté, réorganisation du Musée Atger, Comité pour le Monument Rabelais (1921), comité de patronage de l'Art d'aujourd'hui (1927). Il constitue, à titre personnel, des collections de livres romantiques et de moulages de sceaux, qu'il donnera, l'une à la Bibliothèque municipale de Carcassonne et l'autre à la Société des Arts et des Sciences de Carcassonne. Détenteur de l'obituaire du chapitre cathédral de Rodez (1542-1544), il l'offre en 1933 aux archives diocésaines de Rodez.
 
     Officier de la Légion d'Honneur (1932) ; officier d'Académie (1910) et de nombreuses distinctions étrangères :1921 : Chevalier de l’ordre royal de la Couronne d’Italie. Officier en 1923.
 
 
Principales publications
  • L’avarie des remplaçantes (1907).
  • Usage de l’oxygène pur dans la mort apparente du nouveau-né (1912).
  • Essais d’interprétation biomécanique appliquée à l’embryogénie ; pesanteur et protoplasma (1913).
  • Tamponnement à l’essence de térébenthine dans l’infection puerpérale (1913).
  • Sur la rachi-analgésie générale (1918).
  • Des principes qui président à l’allaitement (1923).-Technique rationnelle de la décollation (1923).
  • Précis d’obstétrique, Paris, J.B. Billière et fils, éditeurs, 1950, 652 p.
 
Et en histoire ou archéologie  :
 
  • La scolarité médicale de Montpellier au XVIe siècle, dans Bull. de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier, t. V, 1913, 
  • Comment s’est constituée l’ancienne Ecole de Médecine de Montpellier, dans Bull. de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier, 1913.
  • La fortune singulière de Pierre Chirac, premier médecin du roi Louis XV, dans Médecine internationale illustrée, avril 1921. Epigraphie médicale de Montpellier, Société archéologique de Montpellier, Montpellier, Edition des Fêtes du 7e centenaire, 1921 (avec Jean Margarot),
  • Les bienfaiteurs de la Faculté de Médecine de Montpellier, dans Revue internationale de Médecine et de Chirurgie, 1921.
  • Le patrimoine de la Faculté de Médecine de Montpellier, Montpellier, Edition des Fêtes du 7e centenaire, 1921.
  • Les séjours de Rabelais à Montpellier, 1530-1537, Montpellier, Faculté de Médecine, 1921 et 1938.
  • Le cérémonial funèbre de la Faculté de Médecine de Montpellier, dans Chronique médicale, 1922.
  • L’hippocratisme montpelliérain, ses origines, rôle prépondérant des fils de l’Islam et des enfants d’Israël, dans Aesculape,1923 ; Montpellier médical, 1923 (avec Ch. Guérin-Valmale)
  • Ronsard à Montpellier : pour s'y guérir ?... De quels maux ?...  dans Montpellier médical, 1925 ; Septimanie, (1928).
  • Diplômes de l’ancienne université de Médecine de Montpellier, Ve Congrès international d’histoire de la médecine, Genève, 1925. 
  • Le domaine de Grand-Mont, dépendance de la Faculté de Médecine, guide du visiteur, Montpellier, Faculté de Médecine, 1926.
  • La Faculté de Médecine de Montpellier, guide du visiteur, Montpellier, Faculté de Médecine, 1926.
  • Sept siècles d’obstétrique à la Faculté de Médecine de Montpellier, Montpellier, 1927.
  •  Les amphores acoustiques, dans Journal des Débats, 6 octobre 1927.
  • Un centre d’enseignement médical sous l’Ancien Régime : la Faculté de Médecine de Montpellier…, dans John Grand-Carteret, L’Histoire, la vie, les mœurs et la curiosité par l’image, le pamphlet et le document (1450-1900), t. III, Paris, 1928.
  • sur la chapelle de Centeilles, paroisse de Siran (Hérault), dans Bull. archéologique du Comité des Travaux historiques, 1930-1931, (1934) ; Mém. de la Société archéologique de Montpellier, 1932-1934.
  • La Faculté de Médecine de Montpellier, historique et description, Montpellier, Faculté de Médecine, 1938.
  • Le Cérémonial de la Faculté de médecine de Montpellier , dans Montpellier médical, 1942
 
     Il a été en outre rédacteur en chef ou membre de plusieurs comités de rédaction de plusieurs périodiques médicaux. Citons le Montpellier médical, dont il fut corédacteur en chef avec le Professeur Laforgue, à partir de 1922.
 
 
Source : Jean Delmas pour CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques)
  © 2020-2021 aslm. Tous droits réservés.