Academie des Sciences et Lettres de Montpellier

Françoise Mourgue-Molines (20-7-1926 | 28-08-2013)

Section : Lettres
Docteur en Droit, diplôme supérieur de Bibliothécaire, Conservateur de la bibliothèque municipale (1961-1991)
Elu(e) à l'Académie en 1990. Départ en 2013.
Fonctions à l'Académie : Directeur des publications de l'Acad entre 1992 et 2011
image membre

 

ATTENTIVE, CULTIVÉE, CONSCIENCIEUSE, COMPÉTENTE, DÉVOUÉE, DISCRÈTE, DISTINGUEE, DISPONIBLE

Telle a été, pendant 23 ans, au sein de notre académie, Françoise MOURGUE-MOLINES, elle restera dans notre souvenir. J’ai tout dit et je devrais laisser la place au recueillement et au silence. Mais je lui dois plus, je dois plus à elle-même, je dois plus à sa famille, je dois plus à l’académie dont elle fut l’une des chevilles ouvrières.

Née le 20 juillet 1926 à Montpellier, sœur de Marie, née en 1925, épouse de l’amiral LEENHARDT et de Michèle, épouse de René LEENHARDT, que je salue ainsi que sa filleule, Magali CASANOVA.


Après des études secondaires au lycée Clémenceau à Montpellier, puis universitaires à la Faculté de Droit de Montpellier (étudiante des professeurs DELBEZ, CABRILLAC, DEMONTÈS, TISSET) (nous étions dans la même année), puis ensuite étudiante à l’école nationale des bibliothèques à Paris, docteur en Droit en 1956, intégrée au CNRS et plus précisément au centre de Droit Comparé, pendant 5 années, conservateur des bibliothèques nationales depuis 1961 Bibliothécaire en chef à la bibliothèque municipale de Montpellier, Françoise MOURGUE-MOLINES est élue à l’académie des Sciences et Lettres de Montpellier en 1991, elle y succède à Monsieur Gaston VIDAL au fauteuil n° VIII. Elle est reçue par Monsieur Roger BECRIAUX, le 18 mai 1992, la séance de réception étant présidée par Monsieur Marcel BARRAL. Chargée des publications de l’académie, dès 1991, elle l’était encore avec le concours de Madame IMBERT, à la veille de sa mort.


Ancienne cheftaine scout et ancienne secouriste Croix Rouge, elle aimait la montagne, plus particulièrement les Alpes et Megève où chaque année elle recevait ses neveux et petits neveux.


Un mot de sa famille : depuis 1572, les MOURGUE étaient agriculteurs à Marsillargues, les MOLINES étaient cévenols de la Lozère camisarde près de Meyrueis ; on compte dans cette famille trois générations de pasteurs.
Le père de Françoise MOURGUE-MOLINES, Monsieur Edouard MOURGUE-MOLINES, professeur à la faculté de Médecine de Montpellier, adjoint au maire de Montpellier, François DELMAS, a été président de notre académie en 1968, mais avant lui, son aïeul, Louis MOURGUE avait été président de la société royale des Sciences avant la Révolution, deux membres de la famille MOURGUE ont été également membres de la société royale des Sciences; un grand père Louis MOLINES et un autre grand-père Monsieur MERCIER CALVAIRAC LA TOURETTE ont été également membres de notre académie.

C’est assez dire que Françoise MOURGE-MOLINES était chez elle à l’académie. Elle y a pris la parole à de nombreuses reprises, la dernière fois, ce fut le 11 mai 2009 pour parler de sa famille brésilienne : en effet, sa mère, Stella Cesarea était née au Brésil.


Je laisse à celui ou à celle qui lui succèdera au VIII fauteuil de la section des Lettres le soin j’en dire plus et mieux, sur celle qui fut la meilleure d’entre nous.

 

François BEDEL GIROU de BUZAREINGUES

Ancien Président de l’Académie

  © 2018-2019 aslm. Tous droits réservés.