Academie des Sciences et Lettres de Montpellier

Pierre Grasset - Morel (5-5-1908 | 17-02-1967)

Section : Sciences
Inspecteur des Eaux et Forêts - Député de l'Hérault
Elu(e) à l'Académie en 1956. Départ en 1967.
image membre
 

     Né  à  Montpellier le  5  Mai  1908, décédé  le 17 février 1967.

     Prépare  l'école  polytechnique mais  s'oriente  vers  l'Institut  National  agronomique (1928), puis École  nationale  des  eaux  et  forêts (1930) ; deviendra  Inspecteur des  Eaux  et  Forêts  (1933-1949) et Exploitant  agricole.

     Directeur général de la Fédération  nationale des syndicats  d'exploitants  Agricoles ( FNSEA) en 1954, membre   de  la  Société Centrale d'Agriculture de l'Hérault, Député de L’Hérault  (1958-1962), Maire de Lansargues (1958-1967).

 

     À la déclaration de la guerre en 1939, il fut affecté au centre militaire des Bois de Grenoble. Il se porte volontaire pour son envoi aux armées. Prisonnier dans les Vosges avec le groupe d’Armée du général  Charles-Marie Condé, il est conduit captif en Allemagne, et fut séparé de sa femme et de ses enfants pendant dix-huit mois.

     Revenu de captivité en 1941, il retrouve aussitôt son activité passée de boisement et lutte contre la déforestation de sa région. Il met en place l’installation de chantiers de jeunesse dans des maisons forestières, évitant ainsi à de nombreux jeunes Français leur départ en Allemagne.

     À la libération, il apporte son aide aux groupes d’accueil des prisonniers et déportés. Il continue de s’impliquer dans la défense du monde agricole en participant aux travaux de la Société Centrale d’Agriculture de l'Hérault, qui fut instituée dans un but de vulgarisation des connaissances agricoles.

     Viticulteur sur son propre domaine, son action pour l’amélioration des conditions de travail des ouvriers de la vigne a rassemblé autour de lui une opinion au-delà des clivages politiques.

     Il stigmatisait les déséquilibres de la croissance économique, en particulier dans le secteur agricole et les pays en voie de développement.

 

     En 1954, il accèdera aux fonctions de directeur général de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA) . Il sera, à ce titre, cosignataire de la première convention collective agricole en France.  Il est notamment connu pour son engagement dans la défense des conditions de travail du monde ouvrier viticole et pour ses amendements au projet de loi relatif au remembrement des propriétés rurales.

 

     En 1958, à la veille des élections législatives, des amis le sollicitèrent pour qu’il porte sa candidature sous la bannière Indépendants Paysans et il fut élu député, poste qu’il occupera jusqu'au 9 octobre 1962, date de la dissolution de l'Assemblée nationale par le général de Gaulle.

     Pendant cette période, il fut également maire de Lansarges (Hérault) où il résidait avec sa famille et dont une avenue porte aujourd'hui son nom.

     Le17 février 1967, il décède à Montpellier à l'âge de 58 ans des suites d’une attaque cérébrale alors qu’il s’apprêtait à reconquérir son siège de député.

Biographie extraite de Wikipédia

  © 2018-2019 aslm. Tous droits réservés.